Blog

Esprit de la montagne, es-tu là ?

Esprit de la montagne, es-tu là ?

 

En tout cas, il est là le 12 août, parmi les mille sortilèges des Pyrénées, pour accueillir les amis de Peyresourde-Balestas, lors d’une inauguration qui fera date.

La Station de ski a bien préparé les choses, sorti les grands moyens, mis les petits plats dans les grands. Et les bénévoles du Peyragudes Air Club se démenaient déjà depuis quelques jours.
 

Nous y voici donc. Au bout de tous ces projets, ces travaux, ces efforts, ces implications, voici le moment solennel où nous nous retrouvons tous sur notre plate-forme favorite, pour une vraie fête.
On a choisi le samedi 12 août. Celles et ceux qui connaissent la montagne en savent les caprices, et cette date du 12 août peut être sujette auxdits caprices. Mais notre Président avait commandé un bon cavok pour ce jour-là, et il est livré juste à temps.

Les deux Gérard chargés du parking et de la piste avaient bien étudié leur coup aussi, car caser 37 machines sur la plate-forme n’est pas gagné d’avance, un peu de discipline, les bras des bénévoles, et voilà qu’on pourrait encore en garer cinq ou six de plus.

 

C’est une vraie fête.

Car c’est toujours avec joie que les pilotes de montagne se retrouvent.

Sur leur Altiport rénové, en plus.
Et à l’occasion d’une inauguration triomphale, par dessus le marché.

C’est avec un brin de nostalgie que, fin mars, les bénévoles avaient démonté les anciennes installations, lesquelles avaient vu la naissance du club. C’est le coeur en fête qu’ils retrouvent en ce jour leur Altiport transfiguré.

Dans les semaines à venir, encore quelques finitions et aménagements aideront les pilotes à se réapproprier la plate-forme.

 

Bravo à la Station et à ses gestionnaires.
Bravo à nos bénévoles.
Bravo à vous tous, pilotes de Montagne, pour votre convivialité et votre discipline.

 

Ce n’est qu’une étape.
Pour notre Altiport une ère nouvelle s’ouvre !

 

1 4

2 4

3 4

4 5

5 3

Le montage du hangar

 

Le Hangar arrive en éléments préfabriqués sur des camions. C’est déjà en soi spectaculaire.

 

1 3

 

La grue débarque les éléments du camion, et le grand mécano commence.

 

2 3

 

Ca paraît facile, comme ça, mais c’est toute une science….

 

3 3

 

Petit à petit, le bâtiment complet prend forme.

Attention à ne pas monter des éléments à l’envers !

 

4 4

 

C’est comme lorsqu’on monte un meuble en kit :

Il faudra s’assurer à la fin qu’il ne reste aucun élément inutilisé...

 

5 2

 

Et voilà ! 

Un hangar comme ça, c’est carrément le luxe à la puissance 007 .

 

6 2

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Pour peindre un Altiport, il faut :

Ne pas avoir peur de se sentir petit…

1 2

De la patience, de la souplesse, de la précision dans le geste….

2 2

 

Des outils spécialisés, et les gens capables de les faire marcher….

 

3 2

 

Une grosse dose de bonne humeur…

 

4 3

 

Un soutien appuyé de nos élus…

 

5 1

 

Et voilà le résultat ! Bravo à nos bénévoles !

C’est tellement beau qu’on ne va pas oser y frotter nos pneus !

 

6

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Goudronnage piste du 10 mai 2017

Piste

piste 2

3 1

4 2

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et voilà

Une page importante de l'histoire de notre Altiport va se tourner ce printemps, puisque la plate-forme va faire l'objet de gros travaux.
Rallongement de la piste de 130 mètres, regoudronnage complet, démolition des installations existantes, construction d'un hangar avec club-house et salle de réunion.
Avec pour objectif d'accueillir le 13 juillet prochain un sprint final de la 13ème étape du Tour de France cycliste, sur la piste même.

L'Altiport sera entièrement fermé pendant six semaines, du 3 avril au 19 mai 2017, lors de la première phase des travaux.
Ce lundi 27 mars, les bénévoles se sont retrouvés sur l'Altiport, afin de déménager toutes les affaires du club, qui seront bien à l'abri dans un garage prêté par la Station, durant tout ce chambardement.
Nous avons vidé entièrement les locaux, avec un brin de nostalgie évidemment, car même modestes et disgracieux, c'étaient les locaux qui avaient vu naître le Peyragudes Air Club, avec toutes les joies et les galères que cela a comporté.

L'été prochain, nous aurons un superbe Altiport, où nous pourrons bien plus facilement accueillir les avions visiteurs.
Pour l'instant, place aux pelleteuses et aux machines à goudronner. Surveillons bien les Notams.
Dimanche 2 avril au soir , Michel démontera les deux manches à air, comme l'on abaisse un pavillon.
Mais lorsqu'on le hissera de nouveau, parole de montagnols, ça va donner !

 

Peyr